Documentaires

13

A l'ombre de la Basilique

Des générations de jeunes filles se sont succédées dans les Maisons d'Education de la Légion d'Honneur fondées par Napoléon en 1805.

Deux cents ans plus tard, cette Institution existe toujours dans l'abbaye royale de la basilique de St Denis. Anne et Mélodie, élèves en 1ère, vont nous faire découvrir, durant toute l'année, cet univers avec ses règles, sa discipline, son éducation. Le corps professoral y est incarné par Mme Paris, professeur de Lettres, qui exerce une autorité d'un autre temps mais donne aussi à voir une exemplaire leçon de transmission du savoir…

Fiche Technique :
Durée : 52 mn
Thématique : Sociologique et historique
Auteur : Dominique Tiéri
Réalisateur : Dominique Tiéri
Producteur délégué : La Seine TV
Co-production : La Seine TV – C. TV
Support : DV Cam
Année : 2005

Lire la suite... Retour...
14

Chandrika, une dynastie à Ceylan - Ou la politique dans le sang

Aujourd'hui, dans son palais présidentiel, Chandrika Kumaratunga travaille pour la paix. Le Premier ministre a remporté un succès notable en signant un cessez-le-feu avec les Tigres en 2003, mettant fin à 20 ans de guerre civile, et depuis, quelque chose d'indicible a changé... On peut maintenant flâner le dimanche sur Galle face green, les Champs Elysées de Colombo. Plus de militaires dans la rue, plus de bombes…

Depuis son indépendance 1e 4 février 1948, l’histoire de l’île a été marquée par le sang : 60 000 personnes sont mortes dans la guerre civile ces vingt dernières années. Et malgré la trêve actuelle, la situation politique est instable du fait des risques constants d’assassinats : Chandrika Kumaratunga est le chef d'Etat le plus menacé au monde.

L'île de Sri Lanka connaît en effet une tradition d'assassinats politiques rarement égalée : Chandrika naît en 1945. Elle n'a que 14 ans quand son père, Premier Ministre, est assassiné. Mariée à 23 ans avec un leader de l'opposition, star du cinéma cinghalais, elle perd son époux dix ans plus tard, victime du terrorisme.

Depuis son élection en 1994, Chandrika vit recluse dans son Palais. Sa vie est intimement liée à l’histoire de son pays : « J'ai ressenti la peine de notre nation dans toute son humaine dimension : j'ai connu la douleur brutale de perdre un père, j'ai connu les tendres douleurs de l'enfantement, j'ai connu l'épreuve accablante de perdre un époux. Et enfin ma vie a presque basculé dans les profonds abysses des ténèbres insondables, sauvée miraculeusement par des forces qui ont permis que je puisse de nouveau vous servir avec encore plus de passion et encore plus de dévouement que je n'ai jamais eu. »

Malgré d'infinies mesures de sécurité, sa vie est toujours menacée. Le 18 décembre 1999, une terroriste dissimulant une ceinture d'explosifs sous son sari parvient presque à la tuer. Chandrika reçoit trois billes d'acier ; l’incident fait vingt morts et une centaine de blessés. L'une des balles lui sectionne le nerf optique, lui faisant perdre l’œil droit…

Fiche Technique :
Titre: «UNE DYNASTIE A CEYLAN OU LA POLITIQUE DANS LE SANG»
Durée : 52 minutes
Thématique : Géopolitique
Support : Béta SP et Béta Num
Lieu de tournage : Sri Lanka
Une production : France 5 / Productions la Seine

Lire la suite... Retour...
15

Des Bagadous et des Bobos

« Des bagadous et des bobos » est traité avant tout comme un film découverte. À travers le regard des secouristes de la Protection civile, nous découvrons leur quotidien, de la vie de l’équipe sur le site à l’organisation des secours, jusqu’aux interventions les plus dures.

La programmation d'un festival de la taille de "l'Interceltique" représente une activité périlleuse pour que tout se déroule sans anicroches. C’est l’une des plus grandes fêtes en France.
Venus de toutes parts, les festivaliers envahissent la ville : la population décuple, pendant que cornemuses et bombardes s’en donnent à cœur joie et que les bières bretonnes et les pintes irlandaises coulent à flots.


En l'occurrence, une telle manifestation impose la mise en place d'un dispositif de sécurité avec le soutien de la Fédération Nationale de la Protection Civile (FNPC). C’est un maillon de la chaîne de secours qui soulage le SAMU, les pompiers et la police. Pour couvrir le festival, l’équipe de la protection civile dispose d’une logistique sur le site. Et surtout d’un effectif d’une cinquantaine de personnes par jour (médecins, infirmières, et 40 secouristes)… Tous bénévoles.La protection civile assure sur le terrain durant ces dix jours et dix nuits de fête le secours aux personnes en difficulté, avec leur lot de petits bobos. De la petite plaie à l’intoxication éthylique ou l’aide psychologique, des disparitions aux traumatismes de tout ordre, la Protection civile est là sur tous les fronts…

Fiche Technique :
Durée: 52mn
Thématique : Sociologique
Auteur : Jean-Pierre Zirn
Réalisateur : Jean-Pierre Zirn
Producteur délégué : La Seine TV
Co-production : TV10 - ANGERS
Support : Béta SP – DV Cam
Année : 2003
Dates tournage : 2002 - 2003

Lire la suite... Retour...
16

En passant par la Lorraine - Episode 1 de la trilogie Saint Nicolas

S'il est une fête qui attire la sympathie, c'est bien la St Nicolas, la fête des enfants. De ses origines en Turquie, en passant par la Lorraine, avec sa mitre et sa crosse dorée, jusqu’à Amsterdam, c’est la légende d’un d’homme qui a bien réellement existé.

Lorsqu´au 17ème siècle, les hollandais fondèrent la Nouvelle-Amsterdam, on était loin d’imaginer que leur St Nicolas deviendrait à New-York, le motif des "parades for Santa Claus" et qu’il nous reviendrait sous la forme du Père Noël.

De son vivant déjà, il avait le pouvoir de ressusciter les morts.

Un jour, dit la légende, il s'arrêta chez un boucher qui avait égorgé trois petits enfants, et qui les avait mis au saloir en attendant de les vendre à ses clients. Saint Nicolas les retira vivants du saloir et convertit le boucher, d’où la comptine bien connue.

Protecteur des enfants et des jeunes filles à marier, Saint Nicolas est invoqué aussi comme le patron des marins, en raison d'autres miracles qu'on lui attribue. Mais c’est surtout le patron des lorrains commémoré le 6 décembre à Saint-Nicolas de Port près de Nancy dont nous allons vous raconter l’histoire.

Fiche Technique :
Durée : 52 mn
Thématique : Historique et découverte
Auteur : Jean-Pierre Zirn
Réalisateur : Jean-Pierre Zirn
Producteur délégué : La Seine TV
Co-production : Images Plus
Support : BETA SP/DVCam 4/3
Année : 2e semestre 2004
Dates tournage : 2002 - 2003

Lire la suite... Retour...
17

Jour de l'An Zéro

Passage à l’An 2001… À Paris, la tour Eiffel décorée des quatre fameux chiffres, décompte les jours. Ce soir-là, les heures coulent lentement...

Dans tous les quartiers de la capitale, toutes nationalités confondues, c’est la fête. On s’amuse, on débouche les bouteilles, pendant que d’autres courent, gyrophares en action, veillant pour assurer la sécurité dans la ville. Pourquoi toute cette agitation !? Tout simplement parce que c’est le 31 décembre et qu’une nouvelle année va commencer. Que signifie donc le jour de l’an ? C’est d’abord une histoire de calendrier. Une histoire qui nous ramène àl'adoption du calendrier grégorien au XVIème siècle que l’on dit maintenantuniversel.

N'est-ce donc pas l'occasion de s'interroger sur le calendrier, la contingence historique et les vicissitudes de la mesure du temps, ses aspects physiques, politiques, symboliques et religieux ?

Fiche Technique :
Durée : 52 mn
Thématique : Socio-historique
Auteur : Jean-Pierre Zirn
Réalisateur : Jean-Pierre Zirn
Production : ©LA SEINE.TV
Support : Beta SP et Num
Année : 2001
Dates tournage : 2000 - 2001

Lire la suite... Retour...
18

L'escadron du désert

De nos jours, aux confins de la Mauritanie, « l’escadron blanc » a fait sa réapparition.
Dans les années 1970, les grandes unités méharistes, constituées pendant la colonisation française, sont dissoutes. On les remplace par des unités équipées de véhicules motorisés, jusqu’à se rendre compte que, comparés aux chameaux, les 4x4 tombent souvent en panne et que leur entretien coûte beaucoup plus cher. Alors les chameaux sont remis au goût du jour.

En 1995, le Groupemescadron.jpgent Nomade de la Garde Nationale Mauritanienne est créée avec le soutien de la coopération française.

Cette unité méhariste composée de 150 soldats a plusieurs missions. D’une part, celle d’assurer le maintien de l’ordre et la sécurité des nomades qui sont la cible de bandes armées, ainsi que de recenser, collecter les impôts... D’autre part, cette unité apporte une aide humanitaire précieuse à ces mêmes populations qui comptent parmi les plus déshéritées de la planète, en les assistant dans leur vie et leurs problèmes quotidiens. Plantation d’arbres, délivrance de soins médicaux et paramédicaux, entretien des abords des puits et organisation de l’abreuvage qui, pendant la période sèche peut être la cause d’incidents. Ici l’eau n’a pas de poids…

La création d’une telle unité, qui renoue avec la tradition nomade, n’exclut pas l’utilisation des moyens modernes de communications, d’orientation et d’observation pour remplir ses missions dans des régions d’accès difficile.

C’est la vie et le travail au quotidien de ces gendarmes du désert que dévoile L’Escadron du désert.

Fiche Technique :
Titre: « L’ESCADRON DU DESERT »
Durée : 52 minutes
Thématique : Découverte
Support : Béta SP et DV Cam
Lieu de tournage : Mauritanie
Une production : Equidia / Productions la Seine

Lire la suite... Retour...
19

La Celt'attitude

Après le succès des nuits celtiques en Mars dernier, on peut se demander ce qui suscite l’engouement d’un si large public pour une culture qui lui est étrangère et qui, à l’heure du village planétaire, affiche sa singularité. Où peut-on trouver une réponse a cette question, si ce n’est au Festival Interceltique de Lorient ?

Cette ville qui doit son nom au commerce qu’effectuaient les bretons avec l'Orient par voie maritime, compte plus de 100 000 habitants. C’est un port moderne, où se sont fixées rendez-vous, tous les ans, les nations celtes. Tous ces pays, toutes ces régions prennent peu à peu conscience de leur singularité avec une histoire qui les a séparés et qui les unit maintenant : c’est ici que s’exprime l’identité celte.

Depuis maintenant quelques années, on assiste à ce que d'aucuns ont pu nommer un "renouveau" de la culture celtique. Il est vrai que l'on peut tout de même parler d'un certain engouement à l'égard des artistes bretons, irlandais, et écossais, qui s'est traduit par la multiplication des oeuvres musicales, littéraires ou picturales. Des musiciens traditionnels de qualité, il y en a beaucoup. Mais il est aussi des oeuvres novatrices et créatives. Sans compter que le celtique fait vendre aujourd’hui pour le meilleur et pour le pire.

Il ne s'agit pas dans ce film de faire l'apologie de "l'authentique" contre le "commercial", du "traditionnel" contre le "moderne". Il s’agit plutôt d’un pont tendu entre tradition et modernité.

Fiche Technique :
Durée : 52 mn
Thématique : Sociologique et musical
Auteur : Bernard Ferry
Réalisateur : Bernard Ferry
Production : La Seine TV
Co-production : TV10 ANGERS
Support : Beta SP
Année : 2003
Dates tournage : Juillet 2003

Lire la suite... Retour...
20

La Corse, une affaire de femmes...aussi

Ce film est un film de voyage et de rencontres.
Il interroge des femmes corses, de conditions et d’âges divers.
Le film se nourrit de leur diversité.

Il se tisse de leurs interviews, en un discours fluide où la certitude de l’une fait écho aux interrogations de l’autre, où la parole de l’une reprend et complète la parole de l’autre.
Il se tisse aussi d’anecdotes, d’historiettes, d’exemples, autant que d’analyses et de réflexions.

Ce film est drôle ou triste suivant les moments, il est surtout vivant et actuel et la parole y est libre.

Ces femmes se situent résolument dans l’aujourd’hui.
Quand elles parlent de mémoire ou d’Histoire, elles parlent du présent.

Ce film montre la femme entre tradition et modernité, après la conquête de l’égalité et la reconquête de son identité corse.

Il illustre le thème :

Femme universelle, femme unique... femme corse.

Fiche Technique :
Durée : 52 mn
Thématique : Sociologique
Auteur : Dominique Tieri
Réalisateur : Dominique Tieri
Production : La Seine TV
Co-production : GMG
Année : 2008
Dates tournage : 2008

Lire la suite... Retour...
21

La femme porte l'Afrique - Le Tango Africain

Dans un tango, un couple danse. L'homme conduit.
En Afrique, l'homme croit conduire, mais c'est lui qui « est dansé », même s'il est habillé en macho. (Est-ce uniquement une spécificité africaine ?) Qu'arrive-t-il à la relation de l'homme et de la femme ? Pourquoi la femme travaille-t-elle plus que l'homme ? À quoi le machisme est-il dû ?

Pour réfléchir à ces questions, nous allons suivre 5 femmes de différents pays, âges, professions, responsabilités et statuts social.

Trois de ces femmes pratiquent des métiers de l'artisanat et du commerce (c'est le cas de la majorité des femmes africaines).

L'une est charbonnière (Mme Angéline Gueux) à Abidjan (Yopougon), une autre est teinturière en Guinée, une troisième fabrique de la bière de mil au Burkina Fasso (Ouagadougou), la quatrième femme est scientifique. Elle est généticienne au Bénin, la cinquième femme est politicienne. Maire de sa commune, une petite ville du Sénégal, à 180 km de Dakar, « elle a sa ville sur sa tête ». Quoique analphabète, elle participe à des réunions internationales et va conscientiser ses concitoyennes

Nous suivrons ces 5 femmes dans leurs vies de mères et d'épouses (l'éducation, la vie de couple, éventuellement polygamie ou relations multiples), dans leurs vies professionnelles (les pratiques techniques des métiers), dans leurs vies de citoyennes (répercutions de leurs vies professionnelles aux plans économiques et sociaux, parfois politiques).

Nous nous interrogerons sur l'éducation du petit garçon et de la petite fille :

« Occupe-toi de ton frère ! » La petite fille peut se retrouver très vite responsable du marché, de la cuisine, des petits frères et sœurs...
Le garçon grandit à l'écart de la responsabilité, ce qui ne stimule pas son imagination pour régler le quotidien.

En quoi ces 5 femmes auront-elles un point de vue différent sur la place de l'homme? Comment se vit la polygamie ou les relations multiples?Quel rôle joue l'homme dans l'éducation de ses enfants?Comment se débrouille-t-il pour équilibrer l'apport (affectif, financier...) de son épouse ?

D'autres thèmes seront forcément abordés : Les religions, l'économie, la situation et l'évolution politique de l'Afrique...

Lire la suite... Retour...
22

Le Dernier Troupeau

C'est l'histoire d'hommes qui naissent et survivent dans l'une des régions les plus inhospitalières et les plus isolées de la planète: la Tartarie, région mongole au sud du désert de Gobi.



Fiche Technique :
Auteur: Sébastien Barbier
Réalisateur: Jean-Pierre Zirn
Durée: 52 mn

Lire la suite... Retour...
23

Le Prix de la Coutume

Elle est née et vit à Paris. Allure moderne et vie branchée, Fanta est une française d'origine malienne de 24 ans. Seulement quelque chose de terrible a marqué sa vie...

... elle a été excisée lors de ses premières vacances à Bamako à l'âge de 13 ans. Ainsi, elle demeure écartelée entre deux cultures, celle de son pays natal et celle du pays de ces ancètres.

Pourra-t'elle avoir cette conversation salvatrice avec sa mère qui lui tient tant à coeur pour qu'alors la nature reprenne ses droits ?

Fiche Technique :
Réalisation: Jean-Pierre Zirn
Durée: 52 mn

Lire la suite... Retour...
24

Le Zéro

En cours

Lire la suite... Retour...
25

Les Demoiselles de la Légion d'Honneur

Mathilde a 15 ans et elle est Demoiselle de France. Sa mère, hôtesse de l'air, et son père, stewart, l'ont envoyée dès la classe de 6ème à la Maison d'ducation de la Légion d'Honneur. Cet internat est exclusivement réservé aux filles ou petites filles de membres de la Légion d'Honneur.

La réalisation a pris le parti d'accompagner Mathilde dans cette aventure: la vie en vase clos, loin de sa famille, dans une institution dont les mots d'ordre sont "Honneur et Patrie". Pendant 12 mois de sa vie, à travers ses yeux, ses amitiés, ses joies et ses souffrances, apparaît un autre visage de cette institution.

Fiche Technique :
Auteur: Dominique Tieri
Réalisation: Dominique Tieri
Durée: 52mn

Lire la suite... Retour...
26

Les Diggers de San Francisco

"Tout est libre et gratuit.Réalise toi" ("Everything is free. Do your own thing").

On aurait pu trouver ce slogan sur les murs de Paris en 68.

Mais c'est quatre ans plus tôt, à San Francisco, que les Diggers l'ont écrit. Les Diggers ont choisi leur nom en référence aux égalitaristes de la révolution anglaise du XVIIème siècle. Ils organisaient, entre autre, des repas gratuits dans les parcs de San Francisco, pour lesquels ils « récupéraient » de la nourriture. Ils y ont organisé des fêtes géantes, dont une intitulée « la mort de l'argent », et des concerts gratuits. Ils ont diffusé beaucoup de textes et de poèmes autour des questions de renversement de la société, de la liberté dans la gratuité, de l'amour libre et du plaisir.

Entre la révolte étudiante de Berkeley et la révolution psychédélique de Haight Ashbury, ces Diggers, anarchistes issus du théâtre, radicalisent leur mouvement, abolissent l'argent et décrètent la ville « commune libre de Haight Hasbury ». Ils vont aussi accueillir les hippies qui affluent en masse pendant cette période. De 1966 à 1968, ils se sont approprié la rue, scène d'action pour leur théâtre guérilla, leurs distributions de repas et leurs magasins gratuits.

Trente ans après, le groupe éparpillé en Californie est toujours en contact, la plupart engagés dans l'écologie, mais le mythe des Diggers traverse encore la ville de San Francisco et la culture underground américaine. Les Diggers nous racontent leur histoire, et ceux qui aujourd'hui perpétuent l'esprit « digger » nous racontent sa légende.

Ce documentaire s'appuie autant sur des images d'archives quant à leur activité de l'époque que sur les témoignages actuels des Diggers.

Fiche Technique :
Format: Beta SP 4/3
Durée: 54 mn
Réalisation: Jean-Pierre Zirn, Céline Deransart, Alice Gaillard
Images: Jean-Pierre Zirn
Son: Céline Deransart
Montage: Céline Deransart, Alice Gaillard
Production: LA SEINE - PLANETE
Date: 1998

Lire la suite... Retour...
27

Les filles de l'Art-en-Bar

Le bistrot parisien est devenu le bastion d’une nouvelle culture citadine. Déserté par les ouvriers qui en étaient les piliers, le bar est investi aujourd’hui par une clientèle plutôt jeune, célibataire et bo.bo.

Créé au début des années 90, le concept du théâtre en bar est simple : le bistrot se transforme en théâtre, la scène est partout dans la salle, le spectacle se déroule au milieu du public. Après la représentation, les artistes passent le chapeau… Vito, le patron de « La Patache » a permis à Claire Deval de jouer « la jaja » dans les bars parisiens après une tournée en province. Avec le théâtre, il a à gagner une clientèle nouvelle et une salle remplie même les soirs de semaine les plus improbables. Certains l’ont bien compris, qui gèrent désormais leur programmation plusieurs mois à l’avance !

Fiche Technique :
Durée: 52 mn
Thématique: Comédie
Auteur: Jean-Pierre Zirn
Réalisateur: Jean-Pierre Zirn
Producteur délégué: La Seine TV
Co-production: C.TV
Support: Beta SP – DV Cam
Année: 2004
Date et lieux de tournage: Paris 2003

Lire la suite... Retour...
28

Les Mawkens, nomades des Mers

Perdus entre les îles Andaman et Nicobar, les Mawkens ont également été touchés par le Tsunami. Nomades sans nationalité se jouant des frontières, ils ne bénéficient d'aucune aide.

Mawken signifie « né de la mer ». D'origine incertaine, ces nomades des mers sont des exclus, souvent méprisés, voire pourchassés. On les considère laids, sales et arriérés. Une légende prétend qu'ils seraient nés de l'accouplement d'une princesse et d'un chien.
Aujourd'hui dispersé aux larges des côtes de la Thaïlande, de la Birmanie et des îles indiennes de Nicobar, ce peuple tente de survivre de la pêche et des coquillages. Le kabang, leur bateau-maison, est leur seule richesse. Et lorsqu’ils acceptent de se sédentariser, c’est pour se retrouver dans les mines d'étain, ou comme faire-valoir touristique.

Fiche Technique :
Durée : 54 mn
Thématique: Découverte
Auteur: Georges Kilédjian
Réalisateur : Georges Kilédjian
Producteur délégué : MURIEL Films/ La Seine TV
Support : Béta SP, Béta Num
Année : 1977

Lire la suite... Retour...
29

Les reliques de Bari

Nous sommes à Bari, ville portuaire du sud de l’Italie au bord de l’Adriatique, dans les Pouilles. Une célébration très particulière se prépare : en ce début de mois de mai, la ville s’apprête à célébrer la Saint-Nicolas.

Cette fête populaire, inscrite dans les calendriers liturgiques de Bari, est appelée la translation des reliques pour commémorer l’arrivée des reliques du Saint dans ce port. Elle a survécu à toutes les vicissitudes de l’histoire, et est célébrée aujourd’hui encore par une foule d’autochtones et de visiteurs. Durant trois jours, cette fête syncrétique, catholique et orthodoxe, va attirer de nombreux pèlerins étrangers. Les cortèges, jeux scéniques et processions, relatent une histoire d’une autre nature que celle que l’on connaît dans l’est de la France : la fameuse légende des petits enfants ressucités mis au saloir par le boucher. Un autre aspect festif et religieux représentant le mythe de Saint-Nicolas à travers l’Europe.

Fiche Technique :
DUREE 52mn
Réalisateur Jean-Pierre Zirn
Production : LA SEINE TV / KTO /Images plus
Support : DV Cam, Beta SP

Lire la suite... Retour...
30

Little Big Woman

Little Big Woman est un film centré sur les femmes d’un petit village en Thaïlande. Son originalité est d’embrasser dans un même regard les deux éléments les plus constitutifs de la société thaïlandaise dans les villages : la femme et le riz.

La naissance d’une petite fille y est vu à travers le cycle de la culture du riz, et la vie des femmes du village gravite autour de cette naissance. Le rôle de la sage-femme, la procession du village au moment de la naissance, la cérémonie de prière à Mae Phosop, déesse du riz et de la fertilité, sont autant de témoins de la survivance des traditions villageoises.

Fiche Technique :
Durée: 2'52 mn
Thématique: Découverte
Auteur: Georges Kilédjian
Réalisateur: Georges Kilédjian
Producteur délégué: Artmada
Support: Béta SP - Béta Num - DV CAM
Année: 1983
Dates de tournage: Février 1983

Lire la suite... Retour...
31

Louis Jouvet - vu par Paul Rieger

A l'origine de ce témoignage, une rencontre improbable entre un monstre sacré et un jeune autodidacte. Lorsque Jouvet engage Paul Rieger en 1945, celui-ci revient tout juste de quatre années de théâtre aux armées forcées en Autriche.

En 1941, Paul Rieger, 22 ans, a été pris avec son bataillon et envoyé en Autriche au Stalag 17A. La convention de Genève prévoit que les prisionniers de guerre ont le droit de monter des spectacles au sein du Stalag.

Au Stalag, Paul monte notamment "Ondine" de Giraudoux et avale les oeuvres complètes de Molière.

Fiche Technique :
Réalisateur: Marc Salama
Thématique: Historique
Durée: 26 mn
Version: Française, japonaise et anglais sous titré

Lire la suite... Retour...
32

Punktitude

En cours

Lire la suite... Retour...
33

Sur les chemins d'Empédocle

A l’heure où nous faisons reculer l’âge du vieillissement, il existe des maladies qui peuvent nous empêcher de profiter des joies simples de la vie. C’est le cas de la sclérose en plaques, qui compte 60 000 malades en France et 2 millions dans le monde. Maladie du système nerveux central, elle touche plus particulièrement les jeunes adultes et peut mener à la paralysie.

Pour le malade incurable, au large de la sombre fatalité, il existe l’espérance, diraient certains. Elle est la source de la vie pour le malade : la maladie semble provoquer chez certains patients gravement atteints un dépassement de soi.Le film développe deux conditions pour lutter efficacement contre la maladie : avoir une activité professionnelle, et suivre un projet de vie. L’atout principal du film est qu’il rassemble toutes les composantes de la problématique : la difficulté du diagnostic, l’appropriation personnelle de son mal par le patient, l’angoisse et les espoirs du malade devant les avancées scientifiques. Ce documentaire devrait être un film de sensibilisation du public à ce qui donne la force de vivre aux malades très gravement atteints.

Vivre avec la sclérose en plaques est pour chaque malade un défi de tous les jours, mais gravir un volcan… Voilà un défi que Patrick a lancé à la nature.

Fiche Technique :
Auteur: Jean-Pierre Zirn
Réalisateur : Jean-Pierre ZIRN
Thématique : Santé
Production : La Seine TV
Co-production : La 5e
Durée : 52 mn
Version : Français
Dates de tournage : 1999 – 2000
Dates de diffusion : 2000

Lire la suite... Retour...
34

Viens voir Acadie !

Chaque année au Festival Interceltique de Lorient, une nation, ou un peuple ayant des racines celtes est à l’honneur.

En 2004 c’est l’Acadie qui a le mérite de présider au grand rassemblement des Celtes du monde entier et qui, de plus, fête le 400e anniversaire de son existence.

C’est l’occasion d’aller à la rencontre de ces Français de l’Atlantique nord, eux qui depuis des siècles doivent lutter pour préserver leur identité dans un environnement anglophone. L’imagination, l’ouverture vers les autres et l’affirmation de l’identité sont à la base de cette survivance culturelle. La musique est au centre du débat et sert de fil conducteur, à travers les différents groupes que nous découvrons, dans cette découverte de l’identité Acadienne.

Fiche Technique :
Durée: 52 mn
Thématique: Découverte
Auteur: Bernard Ferry
Réalisation: Bernard Ferry
Producteur délégué: LA SEINE
Support: Béta SP - DV CAM
Année: 2004
Dates de tournage: 2004

Lire la suite... Retour...
74

Nanguey Handey, le soleil de nos jours

De quelle couleur sera demain, lorsque les lumières des nouvelles technologies y brilleront ? En suivant Ahmadou dans son projet de création d’un centre informatique, Nanguey Handey (Le soleil de nos jours) invite, du village de Markoye à la métropole de Ouagadougou, à une réflexion sur la modernisation.

Que nous apporte-t-elle ? La perspective de liens nouveaux ? D’une rapidité et d’une visibilité censée faire défaut ? De l’émancipation et de l’égalité ? Et que leur sacrifions-nous ? Du temps ? De l’argent ? Notre mémoire ? Les interrogations des habitants du Sahel, que Didier Bergounhoux a recueillis au fil de longues années passées au Burkina Faso, résonnent dans les contrastes visuels du paysage, dans la coexistence des activités traditionnelles et des usages modernes. Leur donner la parole et suspendre son jugement au profit de l’observation et de l’écoute permet de laisser apparaître des tensions dans les images et les discours : entre un chef coutumier tamasheq regardant le clip d’une chanteuse sur son téléphone portable et un jeune amateur de K7 audio inquiet de la disparition de la tradition musicale; entre le coût et l’obsolescence des « chinoiseries » vendues sur le marché et les possibilités qu’elles donnent de s’informer et de communiquer ; entre la pérennité des hiérarchies sociales dans l’accès à la modernité et les espoirs d’une jeune coiffeuse de Makoye… La parole est aussi donnée aux griots et le son de leur bendré n’est pas moins interrogatif.

Fiche Technique :
Format: Full HD 16/9 Production: La Seine Tv Réalisation: Didier Bergounhoux Durée: 57’

Lire la suite... Retour...
105

Le Cercle des menteurs

Ces « mensongeries » là sont des trésors d’imagination, de virtuosité théâtrale qui surprennent par la diversité de ton et surtout par la capacité de chacun à apprivoiser l’univers de l’autre. Distraction garantie. "Le Parisien"

Avec, aux mensonges gesticulatoires et verbaux : Christophe Allwright, Philippe Barrier, Catherine Bœuf, Agnès Bove, Séverine Denis, Christian Gaïtch, Gil Galliot, Yvan Garouel, Viviane Marcenaro, Valérie Moureaux, Jean-Luc Revol, Christian Sinniger et Elrik Thomas.

Fiche Technique :
Production : La Seine TV
Réalisation : Eric Dazin
Conception et mise en scène : Christian Sinniger
Filmé au Palais de Glaces

Lire la suite... Retour...